Parlons d’alimentation

Repas

Découvrez comment parler d’aliments et d’alimentation en salle de classe. Apprenez à faire appel à un langage inclusif plutôt que de qualifier certains aliments de « malbouffe », « d’aliments à limiter » ou « d’aliments occasionnels ». Cette ressource pédagogique comprend un document à imprimer facile à lire qui contient des conseils utiles.

Par DFC - PLC, Équipe Nutrition
Un tableau de trois colonnes et six rangées qui décrit comment parler d’alimentation en classe.

Avez-vous remarqué que l’assiette du Guide alimentaire canadien (GAC) ne montre pas tous les aliments que nous mangeons? Les légumes et les fruits, les aliments à grains entiers et les aliments protéinés qui figurent dans le GAC procurent des nutriments importants pour notre santé et notre bien-être, et l’assiette du GAC en présente de nombreux exemples. Toutefois, un grand nombre d’autres aliments absents de l’assiette, sont savoureux, contribuent à une bonne nutrition et nous aident à manger avec plaisir. Le fait que certains aliments n’apparaissent pas clairement dans le GAC, par exemple les épices, les sauces et les friandises, ne signifie pas nécessairement que ceux-ci n’ont aucune valeur.  

 

Que serait un cari sans curcuma ou sans chili?  

Une salade sans sauce? 

Une fête sans gâteau? 

 

Il peut être tentant de qualifier ces aliments de non-essentiels, des aliments occasionnels ou malsains, « d’aliments à limiter » ou de « malbouffe », cependant, catégoriser les aliments de cette façon peut nuire à notre relation avec la nourriture, provoquer des inquiétudes ou être la source de stress par rapport à l’alimentation. En effet, la façon dont vous parlez de nourriture et d’alimentation peut influencer sur le point de vue de vos élèves. Continuez à lire pour découvrir des conseils utiles. 

 

Une perspective plus large 

Les aliments que les élèves connaissent ou apportent à l’école pour les collations et le repas sont le reflet de nombreux facteurs. La plupart du temps, les parents et les autres personnes qui s’occupent des enfants prennent des décisions alimentaires pour l’ensemble du foyer et font de leur mieux pour prendre soin des enfants compte tenu des ressources dont ils disposent. Plusieurs facteurs influencent les choix alimentaires, parmi lesquels les goûts personnels, la culture, les traditions alimentaires, le coût, le temps, la disponibilité des aliments et la capacité à les préparer. L’intégration d’une variété d’aliments en salle de classe peut aider à faire en sorte que tous les enfants et toutes les personnes qui prennent soin d’eux, notamment les parents, se sentent inclus, et aidera à favoriser un rapport positif à la nourriture. 

 

Recadrer les messages sur l’alimentation 

Agissez dans le meilleur intérêt de vos élèves en éliminant tout jugement de votre salle de classe en matière d’alimentation. Par exemple :  

 

  • Mettez l’accent sur la forme, le goût et la texture des aliments; 
  • Tenez compte du fait que de nombreux facteurs influent sur les aliments que les élèves apportent à l’école; 
  • Encouragez des conversations respectueuses lorsque les élèves parlent des aliments qu’ils mangent; 
  • Favorisez le plaisir que les élèves tirent de tous les aliments. 

 

Téléchargez la ressource gratuite  

Vous avez besoin de conseils sur la façon d’aborder les conversations au sujet de la nourriture et de l’alimentation avec vos élèves? La ressource « Parlons d’alimentation » (version anglaiseversion française) vous procurera des exemples concrets qui vous aideront à engager des discussions inclusives et respectueuses sur tous les aliments avec vos élèves.  

 

Cet article a été vérifié par le Ellyn Satter Institute.

Aperçu

Niveau
For All Ages
Langue
Bilingue
Âge
Multiâge
Thème
Rôle de modèle
Thème
Repas