Réduire la pression aux repas

Mangeur compétent 5 min

Faire de la période des repas et collations une expérience positive

Par DFC - PLC, Équipe Nutrition
teacher and children sitting at a table and eating

Points saillants

  • Comprendre le rôle des adultes et des enfants
  • Créer une expérience positive et sans pression aux repas et collations

Manger sans pression

Lorsqu’il est question de l’alimentation des enfants, l’accent est habituellement mis sur les types d’aliments à servir pour favoriser une croissance et un développement sains. Cependant, les nouvelles directives en matière de santé soulignent également l’importance de créer un environnement alimentaire agréable. Le moment des repas et collations devrait être relaxant, amusant et exempt de pression. D’ailleurs, les experts de l’alimentation des enfants recommandent que les adultes et les enfants jouent des rôles précis pour que l’environnement demeure positif lors des repas.

Le rôle des adultes : décider quels aliments seront servis, ainsi que quand et ils seront servis.

  • Servez les mêmes aliments à tous les enfants.
  • Offrez les repas et collations à des heures régulières et constantes afin que les enfants sachent à quoi s’attendre.
  • Fournissez un endroit propre, confortable et exempt de distractions pour s’asseoir et manger.

Le rôle des enfants : décider s’ils mangeront les aliments et combien ils en mangeront.

  • Faites confiance aux enfants en les laissant faire eux-mêmes ce choix.
  • Soutenez les décisions des enfants quant à la quantité consommée parmi les aliments que vous proposez.

Pour plus d’information à ce sujet, consultez le www.ellynsatterinstitute.org (en anglais seulement), qui traite du principe du partage des responsabilités en alimentation d’Ellyn Satter.  

Cette approche de l’alimentation pourrait être très différente de ce que les éducateurs et les éducatrices ont eux-mêmes vécu. S’habituer à ce concept peut prendre un certain temps, alors faites preuve de patience envers les enfants et envers vous-même.

Les mots sont importants

La pression lors des repas peut mener à des luttes de pouvoir. La pression peut aussi interférer avec la capacité des enfants à écouter leurs signaux de faim et de satiété, les rendant ainsi à risque de manger trop ou trop peu. Par exemple, les enfants pourraient manger pour faire plaisir à un adulte même s’ils n’ont pas faim. Or, cela pourrait affecter leur comportement au fil du temps et les amener à utiliser les aliments pour récompenser un bon comportement.

Certains mots sont souvent utilisés pour encourager les enfants à manger. Des phrases comme « Mange tes carottes, tu deviendras grand et fort » ou « Tu es vraiment une grande fille! Tu as mangé tout ton poulet » sont souvent employées avec de bonnes intentions. Toutefois, elles peuvent mener à une relation malsaine avec les aliments. Essayez plutôt de dire, par exemple, « Savais-tu que les carottes ne sont pas toutes orange? » ou encore « Nous pourrons refaire cette recette de poulet si tu veux ».

Servir les aliments sans pression et respecter le rôle de l’enfant aident tout le monde à apprécier les repas et collations. Apprendre à soutenir les jeunes mangeurs et à leur faire confiance les aidera à développer une relation saine avec les aliments et à adopter des habitudes alimentaires qui dureront toute la vie.

Pour plus d'information, voir notre article "Redéfinir ce qu'est un mangeur difficile".

Aperçu

Niveau
Petite enfance
Langue
Bilingue
Thème
Mangeur compétent

À lire et découvrir