Des athlètes féminines de partout au Canada reçoivent une aide de 100 000 $ en cette période des fêtes grâce à l’initiative Nourrir la passion du sport féminin

Communiqué de presse Ottawa

Les producteurs laitiers canadiens annoncent les premières lauréates du Fonds du sport féminin

Ce qui a commencé par un appel lancé aux athlètes féminines pour recueillir des récits inspirés par la persévérance et la passion pour le sport culmine aujourd’hui avec le dévoilement des 20 premières lauréates du Fonds du sport féminin, dont quatre proviennent du Québec. Ce nouveau programme, qui octroie 100 000 $ en bourses, a été mis sur pied par les producteurs laitiers canadiens et a pour objectif d’aider les filles et les femmes de partout au pays à atteindre l’excellence dans le sport.

Lancé en mai 2016, le Fonds du sport féminin a reçu 2 537 candidatures de sportives et d’organisations à l’échelle du Canada, qui ont chacune soumis un récit relatant leur amour du sport et expliquant leur besoin d’assistance financière pour atteindre leurs objectifs. L’initiative vise également à réduire les inégalités qui subsistent entre les athlètes féminines et leurs homologues masculins. Certaines candidatures reçues font état du parcours d’athlètes exceptionnelles peinant à réaliser leurs rêves sportifs, et nombreuses sont celles qui expriment un besoin pressant d’aide pour couvrir des dépenses essentielles, comme l’équipement, les frais d’inscription et l’accès aux installations d’entraînement. Les bourses octroyées par le Fonds aideront les athlètes récompensées à amorcer l’année 2017 du bon pied, leur permettant ainsi de se concentrer pleinement sur leur réussite sportive.

« Nous sommes ravis d’annoncer le nom des lauréates des premières bourses du 
Fonds du sport féminin, qui favoriseront le rayonnement de la communauté sportive féminine, a déclaré Caroline Emond, directrice générale des Producteurs laitiers du Canada. Nous sommes extrêmement fiers de pouvoir soutenir les athlètes canadiennes dans leur quête d’excellence nourrie par leur passion pour le sport. Au nom des Producteurs laitiers du Canada, j’aimerais féliciter nos gagnantes, en espérant que ce programme national de bourses encourage plus de filles et de femmes à pratiquer des sports. »

Le Fonds du sport féminin remet 20 bourses de 5 000 $ à des équipes de jeunes sportives, des athlètes individuelles et des organisateurs locaux de compétitions sportives destinées aux filles et aux femmes au Canada. Le processus comptait une étape de présélection de candidates en fonction d’une carte de pointage et du bien-fondé de chaque candidature. Puis, le comité du Fonds, composé de 11 membres comprenant des producteurs laitiers ainsi que des parties prenantes, des ambassadeurs et des partenaires de l’initiative Nourrir la passion du sport féminin, a sélectionné les 20 lauréates ce mois-ci.

La liste de celles-ci compte des athlètes provenant d’un bout à l’autre du pays pratiquant un vaste éventail de sports. Voici quelques exemples :

  • La hockeyeuse étoile Caroline Ouellette prévoit utiliser sa bourse pour promouvoir le hockey féminin au Canada, au moyen de camps où des joueuses de tous âges et de tous calibres auront l’occasion de vivre une expérience unique en compagnie d’athlètes de renom représentant de véritables modèles féminins positifs.
  • La nageuse de compétition Mahaylia Datars de Caledon (Ontario), 14 ans et espoir olympique pour 2020, dont la mère, monoparentale, doit occuper deux emplois pour payer les frais relatifs à son entraînement.
  • L’équipe canadienne de volleyball féminin des sourds, qui s’est qualifiée pour représenter le Canada aux Jeux olympiques des sourds de 2017 en Turquie. L’aide financière apportée par le Fonds du sport féminin leur permettra d’y représenter leur pays sans subir la pression financière occasionnée par les coûts associés à l’entraînement et aux déplacements relatifs aux Jeux.

Voici la liste complète des lauréates du Fonds du sport féminin pour 2016. Les lauréates québécoises sont identifiées en gras :

Nom Sport Lieu
Alysia Rissling Bobsleigh Calgary, Alb.
Brooklyn Childs Hockey, baseball Corner Brook, T.-N.-L.
Carly Zanatta Aviron Fort Érié, Ont.
Caroline Ouellette Hockey Montréal, Qc
Club de triathlon de Kamloops Triathlon Kamloops, C.-B.
Égale Action Multisport Montréal, Qc
Emeliah Harvie Vélo de route Banff, Alb.
Équipe canadienne de volleyball féminin des sourds Volleyball Montréal, Qc
Équipe de football de contact féminin Halifax Xplosion Football Halifax, N.-É.
Erica Navarro Soccer Edmonton, Alb.
Erin Cope Ski Kamloops, C.-B.
Kaila Gavel Volleyball Prince Albert, Sask.
KVGSA Balle molle Kennebecasis Valley, N.-B.
LAWS Multisport Windsor, Ont.
Mahaylia Datars Natation Caledon, Ont.
Mariya Frolova Nage synchronisée Laval, Qc
Nagad Elmi, EMBA Basketball Edmonton, Alb.
Newcomer Sport and Multi-Sport Academy Multisport Winnipeg, Man.
Northern Nishnawbe Education Council Basketball Thunder Bay, Ont.
Wren Acorn Patinage de vitesse Yellowknife, T. N.-O.

« Chacune de ces athlètes et organisations représente un brillant exemple de filles et de femmes vouant un amour au sport qui les pousse vers l’excellence, affirme Allison Sandmeyer-Graves, chef de la direction de l’Association canadienne pour l’avancement des femmes, du sport et de l’activité physique (ACAFS). Nous les félicitons, de même que toutes les autres athlètes du pays qui ont persévéré dans leur sport, malgré les obstacles qu’elles ont dû surmonter. »

Pour Guylaine Demers, professeure titulaire à la Faculté des sciences de l’éducation au département d’éducation physique de l’Université Laval, le besoin pour ce type de programme national de bourses est criant. Selon le rapport intitulé Le sport féminin — nourrir toute une vie de participation, auquel elle a contribué et dont la publication a été rendue possible grâce aux producteurs laitiers canadiens, les Canadiennes sont touchées par d’importantes inégalités liées au sexe dans les milieux sportifs. Cette situation a de nombreuses répercussions négatives et il en résulte une baisse considérable de la participation des femmes dans les sports, en particulier les filles qui arrivent au début de l’adolescence. Parmi les principales conclusions du rapport, 41 pour cent des filles de 3 à 17 ans ne pratiquent aucun sport — ce taux grimpe à 84 pour cent chez les femmes adultes.

Le Fonds du sport féminin et l’initiative qui l’englobe, Nourrir la passion du sport féminin, visent à inciter les filles et les femmes de tous les âges, de tous les niveaux et de partout au pays à goûter aux bienfaits universels du sport.

Pour obtenir de plus amples renseignements et consulter le profil des lauréates, visitez www.lesportfeminin.ca/histoires. Suivez et encouragez le mouvement en utilisant le mot-clic #ViveLeSportFéminin.

À propos des Producteurs laitiers du Canada

Les Producteurs laitiers du Canada (PLC) représentent les producteurs vivant sur plus de 10 950 fermes laitières canadiennes, à titre d’organisme national de promotion, d’élaboration de politiques et de lobbying. Les PLC mettent tout en œuvre pour rassembler les conditions qui favorisent la stabilité de l’industrie laitière canadienne d’aujourd’hui et de demain. Leur objectif est de maintenir des politiques qui favorisent la viabilité des fermes laitières canadiennes et de promouvoir les produits laitiers et leurs bienfaits pour la santé.

Nourrir la passion du sport féminin est une initiative nationale s’échelonnant sur plusieurs années. Le mouvement est piloté par les producteurs laitiers canadiens et est voué à l’avancement du sport féminin au Canada. Les producteurs laitiers canadiens consacrent personnellement du temps, de l’énergie et des ressources à cette cause et ont établi des partenariats avec divers influenceurs, athlètes reconnues et organismes de sport.

Contact médias

Ashlee Smith
Producteurs laitiers du Canada 
613-240-3881
ashlee.smith@dfc-plc.ca

Plus sur le même sujet