Nouveau Guide alimentaire: comment s'adapter

Guide alimentaire canadien 10 min

Des pistes pour aider le personnel enseignant à aborder le nouveau Guide alimentaire canadien avec les élèves.

Par DFC - PLC, Équipe Nutrition
Vue supérieure d'un livret et crayon entouré de fruits, gruau et yogourt
Livret avec crayon et aliments sains

Points saillants

  • Changements et ajouts
  • Comment l’interpréter
  • Et vos activités éducatives, dans tout ça?

Nouveau Guide alimentaire : quels sont les effets sur vos activités en lien avec la saine alimentation?

En janvier 2019, Santé Canada a publié un nouveau Guide alimentaire canadien pour remplacer celui de 2007. Quels sont les effets de ce changement sur les activités que vous réalisez avec vos élèves? Découvrons les faits saillants et quelques idées d'activités.

Les changements

  • Le nombre et les tailles de portions ont été abandonnés au profit de l’écoute des signaux de faim et de satiété. Il s’agit d’une excellente nouvelle puisqu’on sait depuis longtemps que ces signaux sont les meilleurs alliés pour savoir si l’on a assez mangé. Faisons donc confiance aux enfants et laissons-les déterminer combien ils souhaitent manger.
  • Les aliments sont classés en trois catégories (il y avait auparavant quatre groupes alimentaires) :
    • Les légumes et les fruits
    • Les aliments à grains entiers (produits céréaliers à grains entiers)
    • Les aliments protéinés (fusion des groupes Lait et substituts et Viandes et substituts)
  • L’aspect visuel a été modifié : l’arc-en-ciel est disparu au profit d’une assiette qui présente la proportion de chaque catégorie d’aliments.
Assiette du Guide alimentaire canadien 2019

Les ajouts

On parle maintenant aussi du « comment » manger : on invite les gens à savourer les aliments dans le plaisir, à prendre le temps de partager leurs repas en famille ou entre amis, et à cuisiner à partir d’aliments de base. En résumé, le contexte dans lequel on consomme les aliments est tout aussi important que les aliments eux-mêmes!

Cuisinez plus souvent - Guide alimentaire canadien

Comment l’interpréter

Selon le nouveau Guide, manger sainement ne devrait pas être compliqué. Voici un résumé des grands principes mis de l’avant :

  • On accorde une plus grande place aux légumes et aux fruits frais, surgelés ou en conserve, et on mise sur la variété pour profiter de l’ensemble des vitamines et minéraux qu’ils contiennent. On en consomme à tous les repas et régulièrement aux collations.
  • On choisit des produits céréaliers à grains entiers.
  • On s’assure de toujours avoir un ou des aliments protéinés aux repas, et même à la collation, car ceux-ci fournissent de l’énergie sur une plus longue période et apaisent ainsi mieux la faim entre les repas.

Bien que les aliments protéinés aient des éléments nutritifs en commun, chacun apporte une valeur unique. On a qu’à penser au fer de la viande, au calcium des produits laitiers, à l’oméga-3 des poissons ou encore aux fibres des légumineuses. La clé du succès est donc la variété!

Une variété d'aliments sur une table
Une variété d'aliments

Et vos activités éducatives, dans tout ça?

La valeur nutritive d’un aliment ou ses prétendus pouvoirs ne sont pas des arguments efficaces pour amener les enfants à adopter de saines habitudes alimentaires. En effet, les enfants choisissent et apprécient les aliments d’abord et avant tout pour leur goût, et en fonction des expériences qu’ils ont vécues. Si l’on souhaite que les activités aient réellement un impact chez l’enfant, celles-ci devraient être concrètes et basées sur le plaisir. On gagne donc beaucoup à s’éloigner du classement des aliments en fonction de leurs éléments nutritifs ou de leur valeur nutritive : un concept plus abstrait et parfois moralisateur. Faites plutôt vivre aux élèves des expériences positives et agréables, liées à leur quotidien.

Voici quelques exemples d’activités :

  • Faites de la collation un moment éducatif! Invitez chaque élève à décrire sa collation en fonction de ses cinq sens : la texture de l’aliment au toucher et dans la bouche, son apparence, son odeur, son goût et même le bruit qu’il produit quand on le mange. Ils pourraient aussi discuter de leurs collations préférées et ainsi se donner mutuellement des idées à rapporter à la maison.
  • Avec des images d’aliments nutritifs, amusez-vous avec les élèves à classer les aliments selon les critères suivants :
    • La forme
    • La couleur
    • La texture (ex. : croquante, tendre, caoutchouteuse)
    • La saveur (ex. : sucrée, salée, acide, amère)
    • La provenance (ex. : arbre, plante, terre, animal)
    • Les préférences de la classe, obtenues par sondage
  • Réalisez des activités culinaires simples qui donneront aux enfants des idées pour leurs collations et leurs lunchs :
    • Dégustation de légumes et de fruits avec des trempettes « sucrées » ou « salées » concoctées avec du yogourt nature.
    • Création de collations ou de desserts nutritifs : par exemple, chaque élève crée son propre assemblage à partir de yogourt nature, de compote et de fruits coupés ou congelés!

Pour d’autres idées, visitez la section Ressources éducatives du site et sélectionnez votre niveau d’enseignement. Vous y trouverez des vidéos, des comptines, des jeux en ligne, des activités éclair, des activités culinaires et bien plus encore, et tout est gratuit!

Aperçu

Niveau
Multiniveau
Thème
Guide alimentaire canadien
Thème
Saine alimentation