Les producteurs laitiers accueillent favorablement l’annonce

Communiqué de presse Ottawa

Le 16 août 2019 (Ottawa) — Les Producteurs laitiers du Canada (PLC) se réjouissent de l’annonce faite aujourd’hui par le gouvernement fédéral d’une indemnisation pour l’impact des concessions sur l’accès aux marchés accordées en vertu de l’Accord économique et commercial global (AECG) et de l’Accord de Partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP).

La somme de 1,750 milliard de dollars aidera à atténuer l’impact de ces accords sur les producteurs laitiers et les centaines de milliers de personnes qui dépendent de ce secteur pour leur subsistance.

L’annonce d’aujourd’hui est conforme aux recommandations du groupe de travail mis sur pied à la suite de la signature de l’accord avec les États-Unis et le Mexique. Le premier ministre Justin Trudeau a promis que les producteurs laitiers détermineraient le montant de l’indemnisation nécessaire pour maintenir une industrie dynamique malgré les concessions faites pendant les négociations commerciales. Les producteurs laitiers, leurs collègues de la transformation et le gouvernement ont collaboré dans le cadre du groupe de travail pour calculer les pertes découlant des accords avec l’Union européenne et les pays transpacifiques. Le groupe de travail a recommandé une indemnisation directe aux producteurs laitiers pour les répercussions négatives de ces accords commerciaux.

« Il ne fait aucun doute que concéder une partie de notre marché laitier intérieur a eu un impact majeur sur le gagne-pain des producteurs laitiers », a déclaré le président des PLC, Pierre Lampron. « Le premier ministre Trudeau l’a reconnu et s’est engagé à l’atténuer. Nous accueillons favorablement l’annonce d’aujourd’hui comme une suite à cet engagement. »

Les trois accords — l’AECG, le PTPGP et l’Accord Canada-États-Unis-Mexique (ACEUM) — ont ouvert la porte aux produits fabriqués à partir de lait provenant de producteurs laitiers de pays étrangers. Les PLC estiment que l’accès aux marchés accordé en vertu de ces accords représente une perte annuelle équivalant à 8,4 % de la production laitière du pays. En ajoutant ces concessions à l’accès déjà accordé dans le cadre de l’OMC, on estime que d’ici 2024, près de 20 % de la demande intérieure de produits laitiers sera satisfaite par les importations.

« Bien que nous soyons reconnaissants de l’annonce d’aujourd’hui, nous aurions préféré qu’il n’y ait aucune concession sur notre production laitière intérieure », a ajouté Pierre Lampron. « Le premier ministre a pris un autre engagement : aucune autre concession ne serait faite sur notre marché laitier intérieur dans les futures négociations commerciales. Nous nous attendons à ce qu’il respecte cet engagement également », a conclu M. Lampron.

Enfin, un secteur laitier canadien fort doit veiller à ce que les producteurs et les transformateurs laitiers soient concurrentiels dans un marché dynamique. C’est pourquoi les PLC encouragent le gouvernement fédéral à déployer des mesures à l’appui de la transformation laitière au Canada.

                           — 30 —

À propos des Producteurs laitiers du Canada

Les Producteurs laitiers du Canada sont l’organisme national de politique, de lobbying et de promotion qui représente les producteurs de lait canadiens. Les PLC s’efforcent de créer des conditions stables pour le secteur laitier de notre pays. Ils cherchent aussi à maintenir des politiques qui favorisent la viabilité de la production laitière canadienne et qui font la promotion des produits laitiers et de leurs bienfaits pour la santé.

Contact médias

Lucie Boileau
Directrice des communications
Lucie.Boileau@dfc-plc.ca
613-220-1724

Plus sur le même sujet