Programme de financement de la recherche en production laitière

Programme de financement pour projets de recherche sur la durabilité des fermes laitières et la santé, le soin et le bien-être des animaux.

La compétition est maintenant ouverte. La date limite pour soumettre une Lettre d'intention est le 9 janvier 2023.

Le Programme de financement de la recherche en production laitière des PLC offre un support financier pour des projets de recherche dans le domaine de la durabilité der fermes laitières et la santé, le soin et le bien-être des animaux. Les projets  sont révisés par des pairs et évalués par un comité d'experts composé de chercheurs renommés, d'experts techniques et de producteurs laitiers.

L’objectif du Programme est de favoriser l'innovation, d’accroître l'efficacité et la durabilité des fermes ainsi que d’améliorer les pratiques relatives à la santé, au soin et au bien-être des animaux. Les projets de recherche soumis doivent viser à résoudre des problèmes/enjeux ayant une perspective nationale.

 

PRINCIPALES DATES  
9 janvier 2023 Date limite pour soumission d'une Lettre d'intention
Mi-février 2023 Décision communiquée aux chercheurs principaux
17 avril 2023 Date limite pour soumission d'une Demande de financement (sur invitation seulement)
Fin juin 2023 Décision communiquée aux chercheurs principaux

 

DOCUMENTS À TÉLÉCHARGER 

PRIORITÉS DE RECHERCHE

Priorités de recherche ciblées dans l'appel de propositions de 2022 :

DURABILITÉ DES FERMES LAITIÈRES 

  • Concevoir des systèmes de rotation des cultures et étudier des mélanges fourragers complexes adaptés aux régions et aux types de sol, la culture intercalaire, la double culture, le sursemis et des pratiques de cultures-abri pour améliorer la santé du sol, lutter contre les mauvaises herbes, optimiser les rendements et conserver la valeur nutritive pendant toute la saison. 
  • Améliorer la qualité, le rendement et la résistance (sécheresse, inondation, survie à l’hiver) des plantes fourragères par des pratiques de sélection et de régie (pour la production et la conservation), telles que l'augmentation de la valeur nutritive et de la longévité productive, la réduction de la dormance automnale de la luzerne, et l'augmentation des rendements des graminées (repousse) pendant l'été. 
  • Optimiser les pratiques exemplaires de gestion du fumier, des nutriments et des pesticides dans divers systèmes de culture.
  • Identifier des stratégies pour atténuer les émissions de GES (principalement celles provenant des vaches et de la gestion du fumier) en tenant compte du caractère pratique, de l’impact/efficacité par rapport aux coûts, en faisant appel à des approches transdisciplinaires (comme les laboratoires vivants ou l’innovation ouverte). 
  • Étudier les synergies et les compromis entre les stratégies d'adaptation aux changements climatiques et celles d'atténuation des émissions de GES.  
  • Évaluer et démontrer les avantages et les effets à court et à long terme d'une augmentation de la biodiversité dans les fermes laitières. 
  • Étudier le potentiel de stratégies telles que les pâturages, le mélange complexe de cultures, l'utilisation de plantes en culture intercalaire ou aux endroits non cultivés (zone riveraine, restauration de milieux humides, boisés, etc.) et d'autres initiatives (par exemple, des dortoirs à chauve-souris) destinées à favoriser la biodiversité végétale et animale ainsi que les insectes pollinisateurs. 

SANTÉ, SOIN ET BIEN-ÊTRE DES ANIMAUX

  • Explorer les actions qui pourraient être entreprises au niveau de la ferme afin de rapprocher le ratio de production de solides non gras sur la matière grasse (SNG/G) du ratio demandé par le marché canadien.
  • Développer des stratégies de reproduction ciblées réduisant le plus possible les interventions, tout en maintenant/améliorant la fertilité.  
  • Concevoir des moyens rapides, précis, uniformes et rentables pour les évaluations de routine à la ferme de la démarche (en utilisant l'intelligence artificielle et d'autres moyens automatisés) et des systèmes de suivi des données facilement accessibles pour améliorer la détection précoce, le traitement et la gestion de la douleur dans les cas de boiterie chez les vaches laitières et les jeunes bovins laitiers.  

Note : Les impacts économiques des nouveaux outils, stratégies, pratiques et technologies à mettre en œuvre sur les fermes laitières canadiennes doivent être évalués dans le cadre du projet.