<Retour à Projets de recherche

Chaire de recherche industrielle du CRSNG en bien-être des bovins laitiers : améliorer le bien-être des bovins laitiers au Canada

En cours

molecules image

Aperçu du projet

Le Programme de bien-être animal de l’Université de la Colombie-Britannique a été créé en tant que chaire de recherche industrielle (CRI) du CRSNG en 1997 et s’est depuis développé pour devenir le plus important groupe de recherche au monde sur le bien-être des bovins laitiers. La CRI du CRSNG en bien-être des bovins laitiers s’appuie sur ces bases solides pour formuler des recommandations fondées sur la science qui permettent aux producteurs laitiers de promouvoir la santé, le bien-être et la productivité de leurs bovins. Ce financement contribue à maintenir notre capacité à servir de plus importante unité de recherche au monde dans ce domaine et renforce la position de l’industrie laitière canadienne face aux questions de plus en plus importantes concernant la durabilité sociale des pratiques agricoles.
 
Le programme de recherche 2019-2024 repose sur quatre piliers principaux en lien avec les préoccupations en matière de bien-être qui présentent un intérêt pratique pour l’industrie laitière, à savoir :

  • Élevage des veaux et des génisses;
  • Boiterie et santé des vaches;
  • Installations et gestion du logement; 
  • Interventions douloureuses.

Qu’a fait l’équipe de recherche?

Pour chacun de ces piliers, différentes études ont été menées, chacune ayant ses propres objectifs. Voici quelques exemples de projets :

  • Étudier le comportement social des veaux, leur motivation à passer du temps avec un autre veau et l’impact des stratégies de logement social.
  • Évaluer des stratégies pour mieux détecter les boiteries dans les fermes, y compris l’utilisation de technologies automatisées.
  • Étudier les comportements des vaches qui pourraient servir au dépistage précoce des maladies chez les bovins, y compris des maladies des vaches en période de transition.
  • Explorer l’impact de diverses approches en matière d’accès à l’extérieur pour les bovins laitiers.
  • Élaborer des méthodes de manipulation en douceur pour offrir un renforcement positif lors de la formation des génisses en réponse à la contention et aux procédures de la ferme.
  • Élaborer de nouvelles méthodes d’évaluation de la douleur afin de tirer des conclusions plus solides quant aux meilleures pratiques d’ébourgeonnage, d’écornage et de castration.
     

Qu’a découvert l’équipe de recherche?

Ce programme de recherche a produit de nombreuses découvertes! Les ressources ci-dessous présentent de l’information à ce sujet. Voici quelques exemples de résultats :

  • Les veaux sont très motivés à avoir des contacts sociaux avec un autre veau, et les veaux logés en paire ou en groupe réagissent mieux au stress que ceux logés individuellement.
  • La détection de la boiterie devient plus précise et uniforme lorsque le même animal est évalué plusieurs fois; les méthodes d’évaluation automatisées qui utilisent les technologies à la ferme offrent aux producteurs d’importantes occasions sur le plan de l’efficacité et de la fiabilité.
  • Le temps passé debout et le comportement pendant la période de tarissement sont associés à la boiterie; une boiterie au moment du tarissement est également associée à un risque accru de métrite et de maladies en période de transition.
  • L’accès au pâturage est associé à plusieurs bienfaits : atteinte du temps de couchage optimal, plus d’activité locomotrice, expression des chaleurs et moins d’interactions sociales négatives; les préférences des vaches quant à l’utilisation de parcs à litière accumulée extérieurs sont influencées par les seuils d’espace par animal et d’autres qualités de l’environnement, telles que le niveau de confort de l’aire de couchage.
  • Les génisses exposées à un renforcement positif pendant la contention et l’exécution des procédures à la ferme semblaient moins stressées que les génisses témoins auxquelles ce renforcement n’a pas été offert.
  • De nouvelles méthodes novatrices axées sur le comportement du veau permettent de comprendre comment les veaux perçoivent la douleur associée à l’ébourgeonnage et à la castration.

Chercheurs principaux

Marina von Keyserlingk
Université de la Colombie-Britannique
 
Dan Weary

Université de la Colombie-Britannique

Mots clés

  • Bien-être animal, bovins laitiers, comportement, santé, boiterie, douleur, veaux, gestion

Période: 2019 à 2024
Budget: 1 472 180 $

Dernière mise à jour : 04 décembre 2023

Partenaires financiers

RESSOURCES DE COMMUNICATION ISSUES DU PROJET

25 bougies pour le Programme de bien-être animal

ARTICLE VULGARISÉ

25 bougies pour le Programme de bien-être animal

TÉLÉCHARGER
placeholder

BALADO

BALADO

ÉCOUTER
placeholder

BALADO

BALADO

ÉCOUTER
placeholder

BALADO

BALADO

ÉCOUTER
placeholder

BALADO

BALADO

ÉCOUTER
placeholder

BALADO

BALADO

ÉCOUTER
placeholder

BALADO

BALADO

ÉCOUTER

PUBLICATIONS DU PROJET