5 mesures que nous prenons pour réduire notre impact environnemental

Article 5 min

Produire plus de lait de qualité tout en réduisant son impact sur l’environnement, c’est important! C’est pourquoi les producteurs laitiers canadiens sont à l’affut des avancements scientifiques, adoptent de nouvelles technologies et améliorent leurs pratiques agricoles afin de réduire leur empreinte environnementale et contribuer à cultiver un avenir plus durable.

Par DFC - PLC, Équipe Communications
MacInnis Brothers Farm en Prince Edward Island
MacInnis Brothers Farm en Prince Edward Island

Points saillants

  • Les vaches canadiennes produisent 3x plus de lait qu’il y a 50 ans, grâce aux améliorations apportées au confort, à la gestion des troupeaux et à l’efficacité alimentaire
  • La production laitière est responsable de moins de 1,3 % des émissions totales de GES du Canada
  • Réduire l’impact environnemental de l’industrie laitière est un travail continu auquel nous nous sommes engagés

Se soucier de l’environnement, c’est se soucier de l’avenir. Et puisque les fermes laitières sont souvent (très souvent même) des entreprises familiales qui se transmettent d’une génération à l'autre, nous avons toutes les raisons de nous soucier de l’avenir. Nous valorisons l’innovation et reconnaissons l’importance de continuellement améliorer la productivité et l’efficacité de produire du lait d’ici. Car nous croyons à une production toujours plus durable. Et pour atteindre cet objectif, nous investissons dans les nouvelles technologies et les pratiques d’agriculture de conservation qui permettent d’améliorer la richesse du sol (car les éléments nutritifs et les minéraux présents dans le sol sont essentiels pour faire croître en abondance des plantes aux propriétés nutritives), de recycler l’eau, de réduire le gaspillage des ressources et même, de produire de l’énergie verte.

Nous veillons sans cesse à améliorer le développement durable de la production laitière au Canada, et nous croyons qu’il est important de bien connaître les améliorations que nous pouvons apporter. Pour ce faire, l’analyse du cycle de vie (ACV) est un outil de diagnostic qui nous permet d’évaluer régulièrement notre profil environnemental. Les Producteurs laitiers du Canada offrent également un outil en ligne qui permet aux producteurs de mesurer l’empreinte carbone de leurs fermes, ce qui nous permet de voir où nous pouvons apporter des améliorations.

Nous sommes déterminés à assurer un avenir meilleur et à continuellement chercher à nous améliorer. Et nos efforts portent leurs fruits. Au Canada, les émissions de gaz à effet de serre (GES) générées par unité de lait sont en effet parmi les plus faibles au monde! Poursuivez votre lecture pour découvrir cinq mesures que nous prenons pour réduire notre impact environnemental.

Une vache présente son museau à l’appareil photo
Saviez-vous que les vaches heureuses et en santé produisent naturellement plus de lait? Assurer le bien-être du troupeau est un moyen tout simple qu’emploient nos producteurs pour optimiser la productivité à la ferme et en faire plus avec moins.

Les vaches d’aujourd'hui sont plus vertes que leurs grands-mères

Les vaches canadiennes produisent trois fois plus de lait qu’il y a 50 ans, grâce aux améliorations apportées au confort, à la gestion des troupeaux et à l’efficacité alimentaire. En effet, une vache confortable, calme et bien nourrie produit plus de lait. Nous manquons peut-être d’impartialité en croyant que nos vaches sont la crème de la crème, mais nous avons des preuves à l'appui. En effet, avec une vache plus productive, chaque litre de lait produit est responsable de moins d’émission de GES! L’explication : Les vaches produisent du méthane pendant la rumination (le processus digestif qui leur permet de manger de l’herbe), et l’entreposage du fumier (qui est absolument nécessaire lorsque les sols sont gelés) émet également du méthane et de l’oxyde nitreux. Ainsi, moins nous avons de vaches en tout, et plus elles sont productives, plus nous réduisons notre impact environnemental.

Vue aérienne de MacInnis Brothers Farm
Depuis plus de 200 ans, la famille MacInnis s’adonne à l’agriculture dans la pittoresque St. Peters Bay, à l’Île-du-Prince-Édouard.

Meilleure conservation de l’eau

La production laitière nécessite de l’eau propre, et c’est pourquoi les producteurs analysent régulièrement la qualité de l'eau de leur puits. Les vaches boivent chaque jour environ l’équivalent d’une baignoire d’eau, et il faut également nettoyer l’équipement de traite, mais ce volume est plus faible que la quantité d’eau nécessaire pour faire pousser l’herbe et les autres cultures. Malgré cela, la production laitière utilise moins de 0,03 % des ressources en eau douce du sud de notre pays (en anglais seulement), où vivent 80 % des Canadiens et où a lieu la majorité de la production laitière. De plus, pour produire un litre de lait au Canada, il faut moins d’eau que dans de nombreux pays, principalement en raison de notre climat et des précipitations régulières que nous recevons. Les producteurs laitiers canadiens se démarquent donc en matière de qualité de l'eau et de conservation de l’eau à la ferme.

Les champs à Lac La Nonne Dairy
La plupart des fermes laitières canadiennes sont des propriétés familiales, transmises d’une génération à l’autre. Nos producteurs comprennent qu’ils ont la responsabilité de prendre soin de leur terre et de la préserver pour les générations futures, tout comme ils ont en eux-mêmes hérité.

Réduire les émissions de gaz à effet de serre

La production laitière est responsable de moins de 1,3 % des émissions totales de GES du Canada. L’une des principales raisons qui expliquent cette performance est que nos vaches sont plus productives, un facteur important qui a contribué à réduire les émissions de méthane associées à la production d’un litre de lait. Les producteurs ont aussi innové, profitant des progrès scientifiques et en employant des technologies de pointe. Les producteurs laitiers ont aussi adopté plusieurs pratiques plus écologiques dans leurs fermes, entre autres : vider l’entreposage du fumier plus souvent, utilisant ce fumier pour enrichir la teneur en éléments nutritifs des champs, pratiquer la rotation des cultures et réduire le travail du sol pour en minimiser les perturbations, utiliser des technologies d’agriculture de précision et optimiser le transport du lait vers les usines de transformation. Toutes ces mesures ont contribué à améliorer notre empreinte au cours des dernières années.

La famille MacInnis
« La production laitière a beaucoup changé depuis que nos ancêtres se sont établis ici, mais il y a une chose qui demeure immuable : notre passion pour nos animaux, l'environnement et notre communauté, » selon Ronnie MacInnis de la ferme MacInnis Brothers.

Utilisation responsable des engrais et des pesticides

Les producteurs laitiers utilisent d’abord et avant tout le fumier des vaches pour enrichir les champs. Cependant, d’autres engrais peuvent être nécessaires pour amender le sol et veiller à ce qu’il contienne tous les éléments nutritifs et les minéraux nécessaires aux plantes. De façon similaire, des pesticides peuvent être nécessaires pour combattre une infestation d’insectes ou des microbes qui détruiraient les cultures. Plusieurs précautions sont prises pour que les pesticides soient entreposés adéquatement à la ferme et ainsi éviter que les humains et les animaux y soient exposés. Par ailleurs, plus de 90 % des producteurs laitiers ont reçu une formation et passé un examen sur l’utilisation responsable des pesticides dans leurs champs, même si on voudrait idéalement limiter l’utilisation des pesticides. Il y a de plus en plus de fermes biologiques au Canada, et ces fermes ont accès à moins de produits approuvés pour produire des cultures saines et lutter contre les organismes nuisibles. Nos producteurs ont d’ailleurs adopté certaines bonnes pratiques qui sont inspirées des pratiques biologiques, entre autres la rotation des cultures et les cultures intercalaires, c’est-à-dire des cultures implantées entre les rangs d'une autre culture.

Énergie verte, recyclage et technologie

Certaines fermes laitières sont équipées d'un biodigesteur pour transformer le méthane produit par le fumier en électricité. Voilà une façon innovatrice de transformer une situation salissante en une idée géniale! Plusieurs fermes utilisent également leur grand espace pour y installer des éoliennes ou des panneaux solaires et ainsi créer de l’énergie verte. Et plus de la moitié des producteurs laitiers au Canada travaillent avec des agronomes ou d’autres experts pour créer un plan de gestion des éléments nutritifs (du fumier) afin de les utiliser de manière efficace dans les champs et aussi de minimiser le risque de contamination de l'eau.

C’est un travail de longue haleine que de réduire notre impact sur l’environnement et d’optimiser notre utilisation des ressources naturelles, en harmonie avec la nature. Mais nous ne cessons de faire des progrès grâce aux avancées technologiques et scientifiques. Par exemple, le géoréférencement et l’imagerie aérienne dans les champs permettent de fertiliser les sols de façon plus précise. De même, dans l’étable, l’amélioration de la ventilation et du confort, l’automatisation des tâches et la collecte et l’analyse des données nous permettent d’accroître graduellement la production de lait. Tout ce progrès nous permet aussi de gagner du temps tout en réduisant les coûts, le gaspillage, les ressources et notre empreinte carbone; bref de faire plus (de lait) avec moins (de ressources).

 

Les efforts que nous déployons aujourd’hui nous assureront un avenir plus vert demain. Nous demeurons engagés à améliorer sans cesse la durabilité de nos fermes – pour nos vaches, pour nos gens et pour l’environnement – tout en continuant de nourrir la population canadienne en leur offrant notre lait de grande qualité.

Sources

Quantis, Groupe AGÉCO et CIRAIG. « Analyse du cycle de vie de la production de lait au Canada. » recherchelaitière.ca
https://www.dairyresearch.ca/pdf/QuantisMILKExecutiveSummaryFR_FINAL.pdf

proAction. « Cibles et réalisations : Environnement. » producteurslaitiers.ca
https://www.producteurslaitiers.ca/proaction/cibles-realisations/environnement

Les Producteurs laitiers du Canada. « L’utilisation de l’eau sur les fermes laitières canadiennes. » dairyresearch.ca
https://www.dairyresearch.ca/userfiles/files/Fiche%20technique_Utilisation%20de%20leau%20sur%20les%20%20fermes%20laitieres%20canadi.pdf

Gouvernement du Canada : Agriculture et Agroalimentaire Canada. « La Planification de la gestion des éléments nutritifs. » agr.gc.ca
http://www.agr.gc.ca/fra/science-et-innovation/pratiques-agricoles/sol-et-terre/elements-nutritifs-du-sol/la-planification-de-la-gestion-des-elements-nutritifs/?id=1187355760327 

Plus sur le même sujet