Bienvenue à la ferme Glenview

Article 3 min

L’agriculture n’a jamais été chose facile, mais l’agriculture à Terre-Neuve est particulièrement difficile — c’est une île isolée avec des terres limitées et une saison de croissance plus courte en raison de son climat. Malgré les défis de l’agriculture, la famille Walsh ne voudrait pas faire autre chose.

Par M. Pierre Lampron, Président Pierre Lampron

Le président des Producteurs laitiers du Canada (PLC), Pierre Lampron, est un producteur laitier de la Mauricie au Québec depuis 1987.

Lire plus

Points saillants

  • Afin de souligner le 150e anniversaire du Canada, les Producteurs laitiers du Canada ont produit un livre intitulé « Les producteurs laitiers, des racines pour l’avenir ».
  • L’agriculture est particulièrement difficile sur une île isolée avec des terres limitées et une saison de croissance plus courte. Malgré les défis, la famille Walsh ne voudrait pas faire autre chose.

Les frères et sœurs, David et Denise Walsh, sont propriétaires de Glenview Farms à Kilbride près de St. John’s. Ce qui a commencé comme une petite opération de 30 acres entre 1830 et 1850, héberge maintenant 450 vaches et 560 acres de terre.

Beaucoup de choses ont changé depuis que John Walsh a acheté ce premier terrain, mais ce qui reste, c’est la tradition et l’engagement de la famille à fournir des aliments sains et de qualité aux Terre-Neuviens et aux Canadiens.

L’un des plus grands changements a été l’introduction du système de gestion de l’offre. Robert est reconnaissant envers le système de gestion de l’offre, qui a permis à sa famille de continuer à pratiquer l’agriculture, et affirme que sans ce système « nous ne survivrions pas, nous ne serions pas en mesure de concurrencer ». Aujourd’hui, les résidents de St. John’s ont accès au lait local de qualité, produit durablement, dans leur propre cour arrière. La famille Walsh a été très fructueuse en raison de leur grande ouverture au changement, ce qui implique d’investir dans de nouvelles technologies et innovations. « Il y a cent ans, tout le monde avait probablement sa propre ferme », dit Robert. « Maintenant, seulement 2 p. 100 de la population produit de la nourriture et ont la responsabilité de nourrir le pays, alors vous pouvez imaginer la technologie qui a dû être mise en œuvre pour que cela fonctionne ».

Denise s’émerveille devant les transformations relatives aux conforts et aux soins des vaches et s’amuse du fait que leurs matelas de gel soient plus confortables que les matelas sur lesquels dorment la plupart des gens. Les producteurs et les nutritionnistes pour vaches sont devenus de véritables chefs gastronomiques, associant différents aliments afin de trouver la combinaison saine gagnante qui assurera le bien-être des vaches. L’investissement des Walsh dans leurs animaux a non seulement rendu les vaches plus en santé et plus heureuses, mais a aussi permis de doubler leur production depuis 1980.

Le plus grand espoir de la famille Walsh pour l’agriculture au cours des 150 prochaines années est que les gens ressentent la connexion qui les relie avec leur nourriture, les animaux et les producteurs qui travaillent ardemment pour eux.

 

Afin de souligner le 150e anniversaire du Canada, les Producteurs laitiers du Canada ont produit un livre intitulé Les producteurs laitiers, des racines pour l’avenir. Celui-ci rend hommage à la tradition laitière canadienne et met en lumière les contributions que les producteurs laitiers ont apportées à l’émergence du Canada en tant que nation. Téléchargez-le gratuitement.

Plus sur le même sujet