Par Casey M, Producteur laitier de la Nouvelle-Écosse
Casey, producteur en Nouvelle-Écosse, explique:
"Nous faisons une rotation des cultures : on cultive de la luzerne ou de l'herbe pendant trois à cinq ans, puis on cultive du maïs sur ce même champ pendant trois ans, avant de retourner à l’herbe /graminées. Lorsque le sol est nouvellement ensemencé au printemps, on ajoute une culture de couverture, du blé. Ainsi, si nous recevons une forte pluie, elle ne causera pas d’érosion et de perte de sol. Nous avons aussi commencé à ajouter des cultures de couverture à l'automne pour de ne pas subir d'érosion par le vent en hiver. Nous tenons également 100 acres de pâturage depuis des années. On tond l’herbe et on fertilise, c’est tout. C'est juste de l'herbe indigène, on n’ajoute pas de plantes et ça fonctionne très bien."
Dérouler