A stream near a Canadian farm

La conservation d'eau sur les fermes laitières

Découvrez comment les producteurs laitiers canadiens utilisent des technologies de pointe pour améliorer la consommation d’eau dans les fermes laitières.

Au Canada, nous sommes privilégiés d’avoir de l’eau douce en abondance et, comme tous les Canadiens, les producteurs laitiers ont un grand intérêt à préserver nos ressources naturelles. Année après année, nous investissons dans la recherche de pointe pour identifier de nouvelles approches, et nous adoptons continuellement différentes pratiques agricoles afin de préserver ces ressources pour les générations futures.

Respecter nos ressources naturelles

En ce qui concerne l’approvisionnement en eau douce du Canada, la production laitière est une goutte d’eau dans l’océan. On estime que la production laitière au Canada utilise environ 0,02 % de l’approvisionnement en eau douce du sud du Canada ¹, où se trouvent la plupart de la population et les fermes laitières du pays. Et, ce nombre diminue depuis des années : entre 2011 et 2016 seulement, la consommation d’eau associée à la production d’un litre de lait a réduit de 6 % et l’utilisation des terres de 11 %. Cette tendance pour la conservation de l’eau se poursuit au fur et à mesure que les fermes laitières du Canada améliorent leur efficacité.

Moins de 0.02% de l'approvisionnement en eua douce

Réduction, réutilisation et recyclage

En plus de leurs pratiques pour la conservation du sol et de la préservation des ressources naturelles pour les générations futures, les producteurs sont motivés à limiter leur consommation d’eau afin de réduire les coûts associés à l’eau, au chauffage et au refroidissement, ainsi que ceux visant à traiter, stocker, ou détourner l’eau lorsque nécessaire.

Voici d’autres moyens pour les producteurs de réduire leur consommation d’eau :

  • Garder les vaches au frais et à l’aise : les vaches ont généralement un accès illimité à l'eau potable, mais lorsqu'elles ont un environnement plus frais et confortable, elles boivent moins! Un plus grand confort de la vache augmente également la production de lait.
  • Prévenir et réparer les fuites dans leurs systèmes d’eau, d’eaux usées et d’irrigation.
  • Réutiliser l'eau de leurs systèmes de refroidissement et de nettoyage.
Le réservoir à lait
Après la traite des vaches, le lait est immédiatement refroidi dans un réservoir à lait et entreposé à une température se situant entre 0 et 4 °C.

Comment l'eau est-elle utilisée dans les fermes laitières?

Il n’y a pas que les vaches qui ont besoin d’eau! Le plus grand besoin en eau dans la production laitière est celui des cultures que les vaches consomment. Ce besoin est en grande partie comblé par les précipitations, mais celles-ci peuvent varier considérablement d’une région à l’autre, et certaines fermes qui reçoivent moins de pluie dépendent davantage de l’irrigation. À l’inverse, les fermes d’autres régions qui ont un excédent d’eau doivent mettre en place des systèmes de drainage par tuyaux et d’autres systèmes afin que le niveau d’humidité du sol soit plus optimal.

Quelle quantité d’eau faut-il pour produire du lait au Canada?

Au Canada, la production d’un litre de lait nécessite, en moyenne, environ 25 litres d’eau – mais comme mentionné ci-dessus, ce nombre varie d’une région à l’autre. Dans certaines provinces, comme le Québec, il faut près de 10 litres d’eau pour produire un litre de lait. Pour comparer, dans plusieurs pays européens et asiatiques, la production peut nécessiter 60 à 100 litres d’eau ou plus.

Quelle quantité d’eau les vaches laitières boivent-elles? 

Une vache laitière moyenne de 1 500 lb boit environ 100 à 150 litres d’eau par jour. En plus de la consommation d’eau des vaches, l’eau est aussi utilisée de ces différentes façons dans toute l’étable :

  • Nettoyage : Afin de maintenir les normes élevées de qualité du lait canadien, l’équipement de traite ainsi que les zones de l’étable où se trouvent les vaches sont nettoyés régulièrement.
  • L’eau est également utilisée dans les systèmes de refroidissement du lait après la traite. Généralement, cette eau circule en continu dans le système qui refroidit le lait, tout permettant de tempérer l'eau (lorsque nécessaire, comme en hiver) qui servira à abreuver les animaux.
A stream near a Canadian farm

Préserver la qualité de l'eau

Les producteurs laitiers canadiens produisent du lait sain et nutritif, tout en prenant soin de la qualité de leur terre et de l’eau. Cela a non seulement un impact sur l’eau consommée par les cultures et les animaux, mais aussi sur l’environnement partagé avec leur communauté et l’ensemble de la société. 

Les producteurs laitiers canadiens s’efforcent également de maintenir la qualité et la pureté de l’eau dans leurs champs en prenant des moyens pour prévenir le ruissellement, la contamination et la pollution. Certaines techniques des plus efficaces comprennent : 

  • Protéger et construire des milieux humides : les milieux humides comme les marais sont les filtres de Dame Nature, avec leur végétation et leurs bactéries qui travaillent naturellement pour éliminer les solides, les nutriments et les polluants de l’eau entrante, empêchant ainsi la contamination en aval. De nombreuses fermes possèdent des milieux humides naturels qu’elles s’efforcent de protéger, et certains producteurs ont même la possibilité de les créer là où ils n’existent pas naturellement.
  • Optimiser les cultures : les producteurs laitiers cultivent des légumineuses, comme la luzerne, dans leurs rotations de cultures. Les légumineuses sont des plantes fixatrices d’azote, qui réduisent le besoin d’engrais à base d’azote et par conséquent le risque de lessivage de l’azote. Résultat : une amélioration de la qualité de l’eau. Les légumineuses sont également une excellente source nutritionnelle pour les ruminants comme les vaches, donc les producteurs, les vaches et l’environnement en ressortent gagnants!

Nous travaillons chaque jour pour un avenir plus vert et plus durable. L’amélioration des pratiques agricoles et la recherche aideront à réduire davantage notre impact environnemental et à optimiser la gestion de nos ressources naturelles.

Sources

[1]  Statistique Canada: "Delimitation du Nord et du Sud du Canada" 
https://www150.statcan.gc.ca/n1/daily-quotidien/190704/mc-a001-eng.htm

Canards Illimités Canada, à propos des milieux humides au Canada : https://www.canards.ca/

Association pour l’amélioration des sols et des récoltes de l’Ontario, à propos des milieux humides au Canada (disponible en anglais) :  https://www.youtube.com/watch?v=KS3dNgwDBPE  

Agriculture Canada, à propos de l'amélioration de la qualité du sol et du rendement des cultures : https://www.agr.gc.ca/fra/agriculture-et-climat/pratiques-agricoles/sol-et-terre/

Animation expliquant le fonctionnement d'un système de refroidissement du lait (disponible en anglais): https://www.youtube.com/watch?v=b1dzl5iokYQ

Association pour l’amélioration des sols et des récoltes de l’Ontario, à propos du drainage des tuiles : https://www.youtube.com/watch?v=sGeiOBwRHi8

Plus sur le même sujet

Apprenez-en davantage

Comment réduisons-nous nos émissions?

L’empreinte carbone totale de l’industrie laitière ne représente que 1 % des émissions de GES du Canada, et celle-ci diminue chaque année. Découvrez ce que nous faisons pour réduire nos émissions.

En savoir plus
Biocarburants, agriculture et énergies renouvelables

Les producteurs laitiers canadiens utilisent les énergies renouvelables afin de créer des biocarburants pour les panneaux solaires et les éoliennes.

En savoir plus
Recherchez notre logo

Vous avez peut-être vu notre logo sur vos produits laitiers préférés. Découvrez pourquoi il est important de soutenir l’industrie laitière canadienne et de rechercher le logo.

En savoir plus