L’alimentation des vaches canadiennes

Article 3 min

Les aliments que nous consommons contribuent à notre santé globale, et une alimentation équilibrée nous donne plus des éléments nutritifs dont nous avons besoin. Ce principe s’applique également aux vaches laitières. Alors, qu’est-ce qu’une alimentation nutritive pour une vache laitière? Les scientifiques étudient le sujet depuis longtemps afin de raffiner les normes alimentaires pour des vaches en santé. Découvrons ce qui est au menu des vaches canadiennes.

Par DFC - PLC, Équipe Communications
Des vaches dans un pâturage
Des vaches dans un pâturage

Points saillants

  • L'aliment le plus courant pour les vaches est l’herbe
  • Une vache mature typique consomme environ 29 kg d’aliments par jour
  • Les producteurs laitiers canadiens travaillent en étroite collaboration avec des experts en nutrition pour vaches pour déterminer quel type d’alimentation convient le mieux à leurs vaches

On dit que l’on est ce que l’on mange (votre esprit a peut-être fait de vous un délicieux bol de macaroni au fromage pendant un instant – et s’il ne l’avait pas fait, il vient de le faire maintenant). Bref, nous reconnaissons l’importance de consommer des aliments de qualité. Afin de nous fournir du lait nutritif, nos vaches reçoivent une alimentation établie sur la base de recherches pour optimiser leur santé et leur production laitière, car nous savons que des vaches confortables et en santé produisent plus de lait (et du lait de meilleure qualité)!

Ce que mangent nos vaches

L’alimentation de nos vaches laitières peut varier en fonction des cultures semées par le producteur, un choix qui dépend du climat, du type de sol et d’autres facteurs. Au Canada, l’aliment le plus courant pour les vaches est l’herbe, et les deux façons plus communes de la servir sont sous forme de foin sec ou d’ensilage. Nos vaches vont aussi aller chercher d’importants éléments nutritifs dans les cultures telles que le maïs, l’orge, le trèfle, le foin de luzerne, l’avoine et le soya.

Saviez-vous que les vaches mangent toute la plante? Pas seulement les grains ou les fleurs, mais aussi les feuilles et les tiges du maïs par exemple.

Nos producteurs laitiers travaillent en étroite collaboration avec des experts en nutrition pour vaches, qui les aident à formuler l’alimentation qui convient le mieux à leurs vaches. Ils vont entre autres choisir les bons suppléments de vitamines et minéraux pour veiller à ce que toutes les vaches profitent d’une alimentation bien équilibrée.

Et pour nous assurer que le niveau d’éléments nutritifs convient aux reines de l’étable, on analyse souvent les plantes destinées aux vaches. De plus, nos producteurs gèrent la distribution de ces aliments afin que toutes les vaches obtiennent la nourriture dont elles ont besoin, qu’elles soient des membres dominantes ou dominées du troupeau. Toutes ces mesures nous permettent de bien nourrir nos vaches et de les garder en santé.

Chaque jour, une vache mature typique consomme environ 29 kg d’aliments et boit de 80 à 180 litres d’eau. Elle passe plusieurs heures couchée à ruminer – en d’autres termes, elle régurgite ce qu’elle a déjà avalé pour le mâcher une autre fois. C’est comme cela qu’elle peut digérer l’herbe. Chacun ses goûts!

L’herbe vs les autres plantes

La plupart des producteurs laitiers canadiens donnent à leurs vaches une combinaison d’herbe et d’autres plantes, dont des céréales, comme nous l’avons mentionné ci-dessus. Cependant, les consommateurs s’intéressent de plus en plus aux produits laitiers faits de lait de vaches nourries à l’herbe. Ils s’intéressent notamment à leur teneur légèrement plus élevée en oméga-3 et croient souvent que ces vaches seraient mieux traitées. Mais des produits laitiers faits de lait de vaches nourries à l’herbe, qu’est-ce que c’est?

En Ontario, une norme temporaire a été proposée pour établir des critères à respecter pour qu’une vache soit considérée comme étant « nourrie à l’herbe ». La norme dit donc que 75 % de l’alimentation de cette vache provient de plantes herbacées pouvant être broutées ou récoltées, comme l’herbe, les légumineuses, les crucifères, les pousses tendres d'arbres ou d'arbustes et les cultures céréalières au stade végétatif. Lorsque d’autres provinces ont aussi souhaité mettre en place une norme pour le lait de vaches nourries à l’herbe, l’élaboration de cette norme est revenue aux Producteurs laitiers du Canada. L’élaboration d’une norme nationale est un projet en cours.

Qu’elles soient nourries à l’herbe ou d’autres plantes, il n’en demeure pas moins que la santé et le bien-être des vaches sont prioritaires dans toutes les fermes laitières canadiennes. L'équilibre nutritionnel est essentiel, au même titre que les bonnes pratiques de gestion des fermes. Les Producteurs laitiers du Canada envisagent la production laitière dans son ensemble et misent donc sur les plus récentes recherches scientifiques pour déterminer quelle diète est bonne pour les vaches et pour l’environnement, et ce, selon les différences géographiques et climatiques, tout au long de l'année. Collectivement, les producteurs laitiers canadiens, les experts en nutrition pour vaches et les vétérinaires surveillent de près nos superstars de la production laitière afin que nous puissions savourer du lait canadien naturellement bon.

La famille Wert
La ferme Stanlee en est à sa quatrième génération, et la famille Wert fait partie de la communauté d’Avonmore, en Ontario, depuis 1864.

Sources

Farm and Food Care Ontario. « Facts & Figures About Canadian Dairy Cows. » farmfoodcareon.org

https://www.farmfoodcareon.org/wp-content/uploads/2017/05/Fact-Sheet-Dairy-2016.pdf

Conseil national pour les soins aux animaux d’élevage. « Code de pratiques pour le soin et la manipulation des bovins laitiers ». nfacc.ca

http://www.nfacc.ca/codes-de-pratiques/bovins-laitiers/code#Section2

BC Dairy Association. « What do dairy cows eat? » bcdairy.ca

https://bcdairy.ca/milk/articles/what-do-dairy-cows-eat

Dairy Farmers of Ontario. « Interim Grass fed milk Standard Protocol. » milk.org

https://www.milk.org/Corporate/PDF/GrassFedProtocol.pdf

Organic Council of Ontario. « Organic: More than just grassfed. » organiccouncil.ca

https://www.organiccouncil.ca/more-than-just-grassfed/

Haspel, Tamar. « Is grass-fed beef really better for you, the animal and the planet? » washingtonpost.com

https://www.washingtonpost.com/lifestyle/food/is-grass-fed-beef-really-better-for-you-the-animal-and-the-planet/2015/02/23/92733524-b6d1-11e4-9423-f3d0a1ec335c_story.html