Par DFC - PLC, Équipe Communications

On estime qu’environ 1 vache sur 9 est traite par des robots au Canada. Si les producteurs choisissent de plus en plus la robotique, c’est qu’elle leur donne plus de flexibilité dans leur horaire, que les vaches aiment ce système de traite et que les robots fournissent des données numériques et des renseignements qu’il serait difficile d’obtenir seulement en observant les animaux. Avec les robots, les vaches peuvent choisir elles-même quand et à quelle fréquence elles sont traites. La technologie moderne intégrée aux équipements de traite, dont les robots, permet de recueillir beaucoup d’information sur la vache et le lait, et elle peut même envoyer une alerte au téléphone cellulaire du producteur, signalant tout comportement inhabituel d’un animal. Ces données aident aussi à la détection précoce de maladie ou enjeu de santé. Cependant, la technologie ne remplace pas les humains. Un œil humain expérimenté et des données numériques sont des outils importants pour prendre soin des vaches. Apprenez-en plus : https://producteurslaitiersducanada.ca/fr/il-ny-pas-de-meilleur-lait.

Dérouler