Biodigesteurs

Biogaz et énergie renouvelable en agriculture

Les producteurs laitiers canadiens sont particulièrement bien placés pour tirer parti de l'énergie renouvelable, grâce à un accès facile au fumier et aux cultures qui peuvent être transformées en biogaz, et à la capacité d'exploiter l'énergie solaire et le vent. Découvrez comment plusieurs producteurs laitiers canadiens ont adopté l'énergie renouvelable.

Tirer le meilleur parti du fumier

Nul besoin d'être un expert pour savoir que les vaches laitières produisent une bonne quantité de fumier. C’est une composante naturelle du processus et les producteurs l'utilisent comme engrais dans leurs champs. De plus, certaines fermes installent un biodigesteur, également connu sous le nom de digesteur anaérobie, qui transforme les émissions de méthane du fumier en biogaz propre. Il s'agit essentiellement d’une mini-centrale électrique, avec d’autres avantages en prime. Voilà une idée brillante!

Autres avantages des digesteurs de biogaz :

  • Grâce au captage et à la combustion du méthane provenant du fumier, les émissions de méthane du fumier peuvent être réduites de moitié.¹
  • En plus de réduire les émissions et de générer de l'énergie renouvelable, les digesteurs réduisent également jusqu'à 90% les odeurs associées au fumier ¹
  • L'un de leurs sous-produits est un fumier sec et riche en nutriments, que les producteurs peuvent utiliser comme engrais pour leurs cultures ou comme litière pour les animaux, avant de s’en servir plus tard comme engrais.
Biodigesteurs
Certains producteurs laitiers utilisent des biodigesteurs pour transformer le méthane du fumier de vache en électricité.

Bon pour les producteurs, bon pour la planète

Alors que les producteurs laitiers sont engagés envers le développement durable et la réduction des émissions, pour plusieurs d’entre eux, les biodigesteurs représentent également une opportunité économique. Bien que l'investissement initial soit important, un biodigesteur de taille moyenne peut fournir à une ferme toute l'énergie dont elle a besoin et même plus, la ferme devient donc moins dépendante du réseau. Certaines provinces offrent aux fermes de prendre l’énergie de leur digesteur, et ainsi, un producteur peut vendre son énergie verte au réseau d’électricité.

Grâce au biogaz, une ferme au Nouveau-Brunswick produit suffisamment d'électricité pour alimenter plus de 1 000 foyers et entreprises à proximité, ce qui équivaut à environ 13 millions de kWh / an. En revanche, les mini-digesteurs, comme celui-ci en Ontario (article en anglais), peuvent produire environ 20 kW d'électricité en plus d'être installés plus facilement et à moindre coût. En 2016, on comptait plus de 60 digesteurs de déchets agricoles et alimentaires en activité au Canada.²

Autres projets d'énergies propres

Outre la production de biogaz renouvelables, de plus en plus de producteurs profitent également de ces autres sources d'énergie verte.  

Éthanol et biodiesel

En plus de produire du lait canadien de qualité, plusieurs producteurs produisent de l'éthanol comme sous-produit de leurs cultures. L'éthanol est extrait des céréales comme le maïs, une plante que les producteurs laitiers cultivent déjà pour nourrir leurs bêtes. Puisque les vaches mangent la plante de maïs entière (ainsi que les restes du processus de fabrication de l'éthanol), cela s'inscrit naturellement et durablement dans les plans de plusieurs producteurs canadiens. D’ailleurs, c'est un produit très en demande, surtout que l'éthanol est inclus dans toute l'essence vendue au Canada.

Énergie solaire

Bien que tous les producteurs captent la lumière du soleil et le CO² de l'atmosphère pour faire pousser des cultures et des aliments, il existe un autre moyen d'exploiter le soleil pour en produire de l'énergie, une autre nécessité au Canada. Ces dernières années, de nombreuses fermes ont choisi d'installer des panneaux solaires, généralement sur les toits de leurs bâtiments. Ces panneaux peuvent réduire les coûts énergétiques des fermes (tout en réduisant naturellement leur empreinte carbone). Tout comme le biogaz, les systèmes photovoltaïques solaires peuvent aussi être mis à échelle pour produire de l'énergie, qui, dans de nombreuses provinces, peut être revendue sur le réseau!

Énergie éolienne

Dans plusieurs régions du Canada, les fermes disposent d'une ressource en abondance : le vent. Lorsque les vents sont suffisamment forts, comme sur les crêtes ou dans des grands espaces ouverts, il est logique d'installer des éoliennes pour tirer parti de la force du vent et créer de l'énergie verte. En 2016, il y avait plus de 1 500 fermes au Canada qui exploitaient l'énergie éolienne.²

Sources

(1)    Agriculture et Agroalimentaire Canada : «Production d’énergie sur la ferme : Digestion anaérobie » . Accessible à : https://www.dairyfarmers.ca/content/download/308/1696/file/EnergyGenerationontheFarmAnaerobicDigestion.pdf

(2) Statistique Canada. Recensement de 2016 d'Agriculture Canada. Accessible à : https://www150.statcan.gc.ca/t1/tbl1/fr/tv.action?pid=3210044901&request_locale=fr

Plus sur le même sujet

Apprenez-en davantage

Comment réduisons-nous nos émissions?

L’empreinte carbone totale de l’industrie laitière ne représente que 1 % des émissions de GES du Canada, et celle-ci diminue chaque année. Découvrez ce que nous faisons pour réduire nos émissions.

En savoir plus
La technologie et l'avenir de la production laitière canadienne

Vous pensiez que la production laitière était restée figée dans le passé? Découvrez comment la technologie façonne le rôle des producteurs laitiers et l’avenir de la production laitière au Canada.

En savoir plus
Recherchez notre logo

Vous avez peut-être vu notre logo sur vos produits laitiers préférés. Découvrez pourquoi il est important de soutenir l’industrie laitière canadienne et de rechercher le logo.

En savoir plus