Notre engagement en matière de développement durable

Les producteurs laitiers canadiens vivent de la terre. Ils sont donc naturellement engagés envers le développement durable et l’environnement, que l’on pense aux champs et aux animaux dont ils s’occupent ou à l’eau et l’air que nous partageons. Découvrez comment ces derniers produisent de façon écologique le lait canadien de qualité que nous aimons tous.

Le développement durable fait partie de notre ADN

Depuis toujours, les producteurs laitiers déploient de nombreux efforts pour assurer la durabilité de leurs fermes, le soin de leurs animaux et de leurs terres. Ils veulent non seulement maintenir, mais aussi améliorer leurs terres au fil du temps. Au Canada, les fermes laitières sont généralement léguées de génération en génération, et chaque génération veut exploiter la ferme de manière durable et responsable, avec un souci pour la rendre meilleure, plus efficace, plus fertile, non seulement pour réussir en tant qu’entreprise, mais également parce que c’est la bonne chose à faire. Le respect de l’environnement est une préoccupation de tous les jours pour les producteurs laitiers canadiens. Faire plus avec moins, c’est améliorer la productivité, réduire le gaspillage et gérer les ressources de manière responsable.

Une empreinte plus faible 

La production laitière au Canada a une petite empreinte carbone, et celle-ci diminue de plus en plus. Aujourd’hui, le secteur laitier ne représente que 1 % des émissions de gaz à effet de serre du Canada.¹ Au fil des années, le secteur a fait de grands pas en réduisant  les émissions, en utlilisant mieux les terres agricoles et en conservant de l’eau grâce aux progrès technologiques dans le monde agricole et à l’engagement continu des agriculteurs à améliorer leurs pratiques.

A field on a Canadian dairy farm in Québec

Réduction des émissions

Nous sommes fiers de dire que le lait canadien a déjà l’une des empreintes carbone les plus faibles au monde. En moyenne, un litre de lait canadien représente la moitié de l’empreinte carbone par rapport à la moyenne mondiale, et celle-ci a connu une diminution de 7 % entre 2011 et 2016.

En savoir plus
Biodigesteurs

Énergie renouvelable

Plusieurs producteurs laitiers ont installé des biodigesteurs, qui transforment le méthane contenu dans le fumier en énergie renouvelable, et continuent d’utiliser le fumier comme engrais naturel. Plusieurs d’entre eux installent également des panneaux solaires ou des éoliennes sur leurs terres, lorsque les conditions y sont propices.

En savoir plus
L'écran d'un tracteur intelligent

Technologie améliorée

La technologie perturbe et améliore pratiquement toutes les industries, et la production laitière ne fait pas exception à la règle. Les producteurs avant-gardistes utilisent plus plus en plus des tracteurs intelligents dotés de GPS de même que la collecte de données, des modèles informatisés, des machines robotiques et d’autres équipements agricoles à la fine pointe de la technologie.

En savoir plus

Quelles sont les autres pratiques qui font une différence?

En plus de réduire leurs émissions, d’utiliser de l’énergie verte ou d’intégrer de nouvelles technologies, nombreux sont les producteurs laitiers canadiens qui adoptent des technologies et des pratiques qui leur permettent d’augmenter leur productivité et de réduire leur empreinte environnementale. 
 

Une holstein dehors devant une grange avec un beau ciel bleu en arrière plan

Efficacité accrue

En raison des améliorations apportées à la gestion des troupeaux ainsi qu’à la génétique, à l’alimentation et au confort des animaux, les vaches laitières canadiennes produisent environ trois fois plus de lait qu’il y a 50 ans. On ne les trait pourtant pas plus souvent. Comme auparavant, on les trait pendant environ cinq minutes, deux ou trois fois par jour. Les vaches d’aujourd’hui sont tout simplement en meilleure santé et plus productives, ce qui signifie que moins de bêtes sont nécessaires dans l’ensemble, réduisant ainsi leur empreinte environnementale.

En savoir plus
A female Canadian Dairy farmer in a field

Alimentation améliorée

Le régime alimentaire moderne des vaches laitières n’est pas seulement plus nutritif, il est également spécialement formulé pour améliorer leur digestion, ce qui, à terme, contribue à réduire la quantité de méthane qu’elles produisent naturellement dans le cadre du processus de rumination.

En savoir plus
A stream near a Canadian farm

Conservation de l’eau

L’eau joue un rôle important dans les fermes laitières. Elle est nécessaire pour faire pousser les cultures, garder les vaches au frais et bien hydratées et nettoyer les étables et l’équipement. Grâce à des technologies novatrices de récupération de l’eau, les producteurs laitiers canadiens ont réussi à réduire leur consommation d’eau de 6 % au cours des dernières années.

En savoir plus

Gestion des terres 

Entre 2011 et 2016, les producteurs laitiers canadiens ont réduit de 11 % la superficie de terres nécessaires à la production d'un litre de lait en adoptant de meilleures pratiques de gestion :

  • Rotations des cultures : Des rotations de cultures plus diversifiées et plus stratégiques permettent d’améliorer la santé des sols. Ainsi, ces derniers retiennent plus d’eau (nécessitant moins d’irrigation), de nutriments (nécessitant moins d’engrais) et de carbone (réduisant les gaz à effet de serre dans l’atmosphère). Une meilleure santé des sols signifie également des champs plus productifs et un habitat plus riche en biodiversité. 
  • Gestion du fumier : Les fermes laitières profitent d’une source abondante d’engrais naturel : le fumier de vache. Les producteurs gèrent donc soigneusement le fumier et testent les sols pour en tirer le meilleur parti dans leurs champs. Le fumier de vache favorise l’activité microbienne dans le sol, en plus de réduire le besoin d’engrais à base de pétrole.
  • Cultures de couverture : De nombreux producteurs plantent une culture secondaire dans leurs champs pour aider à minimiser l’érosion potentielle du sol, augmenter la fertilité et l’humidité du sol et lutter contre les mauvaises herbes, les ravageurs et les maladies. Tout ceci favorise la biodiversité.
  • Travail réduit du sol : De nombreuses fermes ont adopté des pratiques de culture sans labour, de semis directs ou de travail réduit du sol. Elles laissent notamment les souches et les racines de la récolte précédente dans le sol, ce qui aide à y conserver davantage de carbone. 

Notre engagement continu 

Que l’on pense à leur investissement dans le développement d’outils contribuant à mesurer l’impact environnemental du lait, aux efforts des producteurs en matière de recherche et développement ou à leur adoption continue de meilleures pratiques agricoles, les producteurs laitiers sont plus que jamais engagés envers le développement durable. Ils s’engagent à réduire activement l’impact environnemental de la production laitière en travaillant en collaboration avec les membres de l’industrie et leurs partenaires en vue d’adopter et de mettre en œuvre des pratiques agricoles responsables reconnues à l’échelle mondiale qui profiteront aux Canadiens partout au pays.
 

Apprenez-en davantage

Abonnez-vous à notre infolettre

Faites le plein d’inspirations sur les aliments locaux, l’approche « de la ferme à la table » et d’autres tendances en matière de durabilité et d’alimentation.

En savoir plus
Découvrez l’initiative proAction

Voyez comment les producteurs laitiers canadiens concrétisent leurs engagements, entre autres en matière de bien-être animal et de respect de l’environnement.

En savoir plus
Recherchez notre logo

Vous avez peut-être vu notre logo sur vos produits laitiers préférés. Découvrez pourquoi il est important de soutenir l’industrie laitière canadienne et de rechercher le logo.

En savoir plus