nos engagements : salubrité des aliments

Le lait canadien, salubre de la ferme à la table

Les normes associées au lait canadien sont parmi les plus élevées sur la planète. Et nos producteurs laitiers mettent tout en œuvre pour offrir ce qui se fait de mieux en matière de goût, de salubrité et de qualité. Découvrez ce qui se cache derrière chaque contenant, et voyez comment les producteurs et transformateurs laitiers nous acheminent du lait exempt d'antibiotiques et produit sans hormones de croissance artificielles.

La salubrité des aliments commence par des étables de première classe

Des étables bien ventilées et propres sont à la source des meilleures normes de salubrité. En effet, les vaches laitières ont besoin de logettes sèches et confortables pour être en santé. Nous offrons donc un environnement soigné à nos animaux pour leur permettre de produire du lait salubre et de grande qualité.

Des vaches en santé grâce à une alimentation riche et adaptée

Les producteurs savent que la nutrition est l’élément le plus important pour assurer la santé et la productivité de leur troupeau. En effet, la qualité du lait dépend de ce que les vaches consomment. En plus de respecter les règlements sur les aliments pour animaux établis par l’Agence canadienne d’inspection des aliments, les producteurs laitiers canadiens prennent les mesures suivantes :

  • Ils travaillent avec des experts pour comprendre la valeur nutritionnelle des cultures qu’ils produisent et ajouter des suppléments, au besoin;
  • Ils étiquettent de manière claire et uniforme les aliments destinés aux différents animaux (par exemple, les veaux n'ont pas les mêmes besoins nutritionnels que les vaches en lactation); et
  • Ils entreposent adéquatement tous les types d’aliments afin que chaque animal obtienne la nourriture qui correspond à ses besoins nutritionnels.

Puisque l’alimentation a un impact important sur la santé et le bien-être des animaux, les producteurs travaillent avec des experts en nutrition des bovins pour équilibrer les centaines de nutriments nécessaires à l’alimentation des vaches.

L’eau potable est également un élément primordial de la santé des vaches adultes et des veaux sevrés – et par extension de la salubrité et de la qualité du lait que produisent les vaches.

 

Un festin digne des reines de l’étable à la ferme laitière Lac la Nonne, en Alberta.
Un festin digne des reines de l’étable à la ferme laitière Lac la Nonne, en Alberta.

Une utilisation sécuritaire et consciencieuse des pesticides

Lorsque des pesticides ou des produits chimiques sont utilisés sur une ferme laitière, ils doivent être manipulés et entreposés adéquatement pour prévenir toute contamination croisée (avec la litière, les aliments pour animaux, l’eau et d’autres produits) ainsi que toute exposition accidentelle (pour les bovins et les gens).

Pour pouvoir utiliser ces produits dans les champs, la réglementation provinciale exige un permis. De plus, tous les pesticides doivent être homologués, leur utilisation doit être approuvée, et ils doivent respecter les normes canadiennes en ce qui a trait à la qualité, à l’efficacité et à la sécurité des produits. Lorsque des pesticides sont appliqués aux cultures, un délai prédéterminé doit être respecté avant la récolte pour veiller à ce qu’aucun résidu dangereux ne demeure sur les cultures.

Aux petits soins, jour et nuit

Une étable bien adaptée et une alimentation nutritive sont des éléments clés pour assurer la santé du troupeau, mais il arrive tout de même qu’une vache soit malade. C’est pourquoi tous les producteurs laitiers canadiens travaillent avec une ou un vétérinaire.

Si une vache a besoin de soins médicaux, elle va recevoir les soins appropriés, et on veille à ce que son lait soit tiré à part de celui que nous buvons, lorsqu’un vétérinaire doit prescrire des antibiotiques à une vache. Or, c’est seulement lorsque la vache se sent mieux, et lorsqu’il n’y a plus de résidus d’antibiotiques dans son lait, que son lait sera pris pour la consommation humaine. Ces mesures à la ferme, ainsi que les tests rigoureux , garantissent que le lait que nous buvons ne contient pas d’antibiotiques.

Par ailleurs, l’hormone de croissance artificielle STbr est strictement interdite dans les fermes laitières canadiennes.

Le conducteur de camion de lait, qui est également un classeur de lait qualifié, prélève des échantillons de lait à la ferme Stanlee en Ontario avant de procéder au chargement.
Le conducteur de camion de lait, qui est également un classeur de lait qualifié, prélève des échantillons de lait à la ferme Stanlee en Ontario avant de procéder au chargement.

Du bon lait frais de A à Z

Entre la traite des vaches et la vente de contenants de lait à l’épicerie, il s’écoule seulement 3 jours tout au plus. Pour conserver la fraîcheur et la salubrité du lait, les producteurs et transformateurs laitiers prennent de nombreuses précautions.

Tout d’abord, à la ferme, le lait est immédiatement refroidi dans un réservoir à lait en acier inoxydable, où il est entreposé à une température se situant entre 0 et 4 °C. Cette température limite sévèrement la croissance bactérienne. Tous les 2 jours, un camion de lait vient recueillir le lait à la ferme. Avant le chargement, le conducteur du camion, qui est aussi un classeur de lait qualifié, prend un échantillon du lait, et évalue la qualité et la salubrité du lait. Le camion garde le lait à moins de 4 °C jusqu’à son arrivée à l’usine de transformation (vidéo en anglais seulement). Avant d’être déchargé, le lait subira plusieurs tests pour garantir qu’il respecte les normes de qualité et de salubrité des aliments, et qu’il ne contient aucun résidu d’antibiotiques ou d’autres inhibiteurs. C’est seulement à ce moment que le lait est déchargé pour être pasteurisé et transformé en divers produits laitiers canadiens que nous connaissons et affectionnons.

Des normes élevées

Pour assurer le maintien des normes canadiennes, seules les personnes autorisées peuvent produire et expédier du lait au Canada. En effet, les producteurs laitiers doivent détenir un permis, et leur ferme est inspectée avant qu’ils obtiennent leur autorisation d’expédier du lait. Ils doivent aussi respecter des règlements provinciaux, entre autres sur la salubrité des aliments, le bien-être animal et l’environnement – en fait, ce sont plus de 100 règlements qu’ils doivent respecter.

Notre engagement envers le lait canadien de qualité

Produire du lait de qualité est un travail exigeant. De nombreux contrôles sont effectués pour veiller à l’innocuité de chaque verre de lait, mais c’est ce qui fait de la production laitière un métier très gratifiant. Produire du lait 100 % canadien salubre, de grande qualité, durable, délicieux et nutritif est une grande source de fierté pour nos producteurs laitiers. Par l’entremise d’initiatives comme proAction, les producteurs laitiers canadiens améliorent continuellement leurs pratiques afin de réduire les risques pour la salubrité des aliments à la ferme. La barre est haute pour le lait canadien – et c’est très bien ainsi.

Sources

Santé Canada. « Établissement des limites maximales de résidus (LMR) pour les médicaments vétérinaires administrés aux animaux destinés à l'alimentation ». canada.ca

https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/medicaments-produits-sante/medicaments-veterinaires/limites-maximales-residus/etablissement-limites-maximales-residus-medicaments-veterinaires-administres-animaux-destines-alimentation.html

 

Centre canadien d'information laitière. « Code national sur les produits laitiers : exigences pour la production et la transformation du lait ». infolaitiere.gc.ca

http://www.dairyinfo.gc.ca/pdf/Code_laitier_sept_2015_I_f.pdf

 

Gouvernement du Canada. « Programme de reconnaissance de la salubrité des aliments ». inspection.gc.ca

http://inspection.gc.ca/aliments/systemes-de-production-d-aliments-salubres/programme-d-amelioration-de-la-salubrite-des-alime/programme-de-reconnaissance/fra/1299860970026/1299861042890

 

Gouvernement du Canada. « Aliments du bétail ». inspection.gc.ca

http://www.inspection.gc.ca/animaux/aliments-du-betail/fra/1299157225486/1320536661238

 

 

Apprenez-en davantage

Découvrez l’initiative proAction

Voyez comment les producteurs laitiers canadiens concrétisent leurs engagements, entre autres en matière de bien-être animal et de respect de l’environnement.

En savoir plus
Recherchez notre logo

Vous avez peut-être vu notre logo sur vos produits laitiers préférés. Découvrez pourquoi il est important de soutenir l’industrie laitière canadienne et de rechercher le logo.

En savoir plus
Notre engagement envers le bien-être animal

Pour les producteurs laitiers canadiens, prendre soin des animaux est une passion. Découvrez-en plus sur la vie des vaches laitières au Canada.

En savoir plus