Que représente la gestion de l'offre pour les Canadiens

Article

La gestion de l’offre est un système agricole durable qui offre une tranquillité d’esprit aux producteurs et aux consommateurs. Découvrez ce que ça signifie pour les Canadiens.

Par DFC - PLC, Équipe Communications

Saviez-vous que la gestion de l’offre est une réussite canadienne ? Le concept a été conçu ici dans les années 1960, à la suite d’une période de volatilité du marché, comme un moyen permettant d'assurer un rendement équitable aux producteurs et de répondre à la demande intérieure. Officiellement établi en 1972, les producteurs de lait, d'œufs et de volaille gèrent aujourd'hui leurs entreprises dans le cadre de la gestion de l'offre.

On comprend mieux la gestion de l’offre si on la divise en trois piliers qui assurent l’équité pour les consommateurs, les producteurs et les Canadiens. Voici ce que ces trois piliers signifient :

Seule la quantité d’aliments nécessaire pour répondre aux besoins des consommateurs est produite.

À la base, la gestion de l’offre repose sur le travail d’équipe, car les producteurs travaillent ensemble pour convenir des modalités qui assureront aux consommateurs un approvisionnement stable et prévisible en lait de grande qualité. Cette façon de faire réduit le gaspillage qui serait dû à une production excessive par les producteurs et permet d’éviter que les consommateurs ne puissent pas accéder aux produits dont ils ont besoin parce que les producteurs n’en produiraient pas assez.

Cette efficacité est importante, car elle crée une industrie durable – ce qui est une priorité pour les consommateurs comme pour les producteurs.

Family grocery shopping.

 

Les producteurs collaborent pour vendre aux transformateurs les aliments qu’ils produisent à un prix qui reflète leurs coûts de production. Les pays qui n’utilisent pas la gestion de l’offre doivent souvent apporter un soutien supplémentaire aux fermes par l’entremise de subventions. Par exemple, aux États-Unis, les consommateurs paient deux fois pour leurs produits laitiers : une fois avec leurs impôts, et une autre fois en magasin.

Permettre aux producteurs de rester en affaires est bénéfique pour tout le monde, car on crée ainsi de nombreux emplois à l’intérieur et à l’extérieur de la ferme – notamment chez les vétérinaires, les conseillers en alimentation animale, les fournisseurs d’équipement et d’aliments pour animaux, les camionneurs, les inspecteurs, les transformateurs, les détaillants et les administrateurs – pour ne nommer que ceux-là! En fait, l’industrie laitière crée à elle seule l’équivalent de 178 000 emplois à temps plein et contribue à hauteur de 16 milliards de dollars au PIB du Canada.

Un producteur laitier surveille la traite des vaches
Jeroen garde un oeil sur ses vaches dans la salle de traite à sa ferme en Ontario.

Les importations sont limitées pour garantir aux Canadiens un accès à des aliments sains, salubres et produits localement.

De la ferme à la fourchette, les produits laitiers, les œufs et la volaille du Canada sont produits et transformés selon des normes parmi les plus rigoureuses au monde. La tranquillité d’esprit que procure la gestion de l’offre donne la possibilité aux producteurs d’investir dans des pratiques et des installations novatrices qui permettent de produire l'un des meilleurs laits de la planète, ici même, chez eux – les Canadiens n’ont donc pas à s’inquiéter de dépendre de produits importés qui pourraient ne pas respecter les mêmes normes élevées.

Au cours de la dernière année, la COVID-19 nous a montré l’importance d’un approvisionnement stable en aliments locaux en temps de crise, lorsque l’accès par nos frontières peut être limité. La réponse agile du secteur laitier aux défis posés par la pandémie n’est qu’un exemple de l’efficacité du système canadien de gestion de l’offre.

Bien que cela puisse sembler complexe au premier abord, lorsqu'on y réfléchit, ce que la gestion de l'offre signifie pour les Canadiens est très simple : la gestion de l'offre fait en sorte que les producteurs puissent nourrir leurs familles et leurs concitoyens.

En apprendre davantage sur la gestion de l'offre