Nos meilleures astuces pour les adeptes du « batch cooking »

Article 3 min

Cuisiner en grande quantité (ou la tendance « batch cooking ») est une bonne façon de simplifier la planification des repas. Toutefois, lorsqu’on double, triple ou quadruple une recette, quelques ajustements sont nécessaires afin d’obtenir le même résultat.

Par DFC - PLC, Équipe Communications
Le ragoût réchauffé : un plat idéal pour un repas rapide de semaine

Que ce soit pour une soirée ou pour prévoir d’avance les repas de soirs de semaine, savoir comment adapter des recettes pour cuisiner en grande quantité peut s’avérer bien utile. Souvent, le calcul est simple : pour doubler, tripler ou quadrupler une recette, vous devez simplement multiplier chaque ingrédient par deux, trois ou quatre. La plupart des recettes se prêtent bien à cette méthode (sauf les recettes de pains, desserts et pâtisseries – voir notre conseil ci-dessous). Mais sachez que cette méthode peut parfois modifier la texture, le goût ou l'apparence de la recette de départ. Suivez nos conseils afin d'obtenir les meilleurs résultats.

 

Pains, desserts et pâtisseries

Les quantités d'ingrédients indiquées dans ce type de recette sont très précises et visent à obtenir une réaction particulière des agents levants et d'autres ingrédients. C'est pourquoi il est généralement plus prudent de doubler une recette plutôt que de la tripler ou la quadrupler. Voici nos recommandations pour doubler les recettes de pains, desserts et pâtisseries :

•    Mélangez bien les ingrédients afin d'assurer une distribution uniforme des agents levants.
•    Si vous doublez la taille du plat de cuisson, ajustez la température et le temps de cuisson en fonction de celui-ci.
•    Si vous utilisez deux fois le nombre de plats de cuisson, vous n'avez pas à ajuster la température et le temps de cuisson.

 

Assaisonnements

En matière d'assaisonnement, les règles diffèrent. Plutôt que de doubler la quantité indiquée, mieux vaut la multiplier de moitié. Par exemple, pour doubler une recette, commencez avec une fois et demie la quantité des assaisonnements de départ. Il est en effet beaucoup plus facile d'en ajouter que de tenter d'ajuster un plat trop salé ou épicé après coup.

 

Huile et beurre

Tout comme dans le cas des assaisonnements, vous n’avez pas besoin de doubler la quantité de gras pour faire revenir les aliments dans la poêle. Assurez-vous simplement d'en avoir suffisamment pour couvrir le fond de la poêle.

 

Temps de cuisson (cuisinière ou four)

Il n'est pas toujours nécessaire de doubler le temps de cuisson. Il faut parfois le doubler, plus ou moins, en fonction de la taille du plat utilisé. Si la recette contient de la viande, utilisez un thermomètre pour vous assurer qu'elle est suffisamment cuite. Dans les autres cas, la meilleure chose à faire consiste à garder un œil sur la cuisson.

 

Vous cherchez des idées pour gagner plus de temps en cuisine? Découvrez 5 astuces pour la planification de repas ou découvrez nos conseils  pour lancer un club culinaire.