De la ferme à la table : un avenir durable et carboneutre

Article

Saviez-vous que faire votre part pour protéger l'environnement dans votre vie quotidienne ressemble beaucoup à la façon dont les producteurs laitiers canadiens travaillent pour protéger l'environnement ? Poursuivez la lecture pour en savoir plus sur les principes de développement durable, à la maison comme à la ferme.

Par DFC - PLC, Équipe Communications
A farmer walks in a field with a wind turbine

Depuis quelques années, des millions de foyers canadiens ont pris le virage de la durabilité en réduisant les déchets qu’ils produisent, en allégeant leur empreinte carbone, et en trouvant des solutions plus écologiques.

Gardening at home

Pour les producteurs laitiers canadiens, la durabilité n’a rien de nouveau. Depuis des décennies, les générations successives de producteurs assurent la pérennité de leurs terres. Ils adoptent des solutions innovatrices pour atténuer leur impact environnemental et veiller à la santé de la planète. En fait, les producteurs laitiers ont les mêmes préoccupations écologiques que les autres Canadiens. 

Pour atteindre l’objectif d’émissions nettes nulles de carbone, il faut d'adopter un éventail d’actions : améliorer la santé des sols, réduire les déchets, accroître l’efficacité énergétique, promouvoir la biodiversité, et plus encore. 

Saviez-vous que faire votre part pour protéger l'environnement dans votre vie quotidienne ressemble beaucoup à la façon dont les producteurs laitiers canadiens travaillent pour protéger l'environnement ? Poursuivez la lecture pour en savoir plus sur les principes de développement durable, à la maison comme à la ferme. 

Recycling at home

Les 3 « R », dans votre foyer et à la ferme  

Réduire, recycler et réutiliser : vous connaissez sans doute les 3 « R » qui sont le point de départ d’un mode de vie plus durable. Les producteurs laitiers canadiens suivent la même logique. 

Les producteurs prennent plusieurs mesures pour réduire leur utilisation de matières plastiques. Par exemple, ils s’assurent d’acheminer les plastiques au centre de recyclage local. Ils travaillent également avec des organismes comme AgriRÉCUP, une société innovatrice qui conjugue les efforts des fermes, des producteurs et des centres de recyclage pour assurer une récupération optimale du plastique. 

Apporter ses sacs réutilisables à l’épicerie, c’est une façon simple de réduire l’utilisation superflue de sacs en plastique. Les producteurs laitiers ont adopté des sacs compostables dans le même objectif. Toutefois, ce n’est qu’un point de départ. Dans plusieurs cas, les plastiques à usage agricole sont recyclés grâce à des programmes particuliers. Bon nombre de contenants de produits chimiques sont récupérés, nettoyés et réutilisés. À la maison, on ne jette pas les pots de conserves en vitre après un seul usage. On les désinfecte pour les réutiliser de nombreuses fois. Chaque petit geste compte! 

CleanFarms

Des aliments, tout naturellement 

Les personnes au pouce vert qui cultivent un jardin à la maison savent bien à quel point leurs fruits et légumes sont délicieux et nutritifs. Les engrais naturels sont multiples et abondants, qu’il s’agisse de coquilles d’œufs, de gazon fraîchement coupé ou de fumier de vache fourni par votre centre du jardin. Une récolte saine et écoresponsable, c’est l’idéal. 

Les producteurs laitiers ont de la chance, car ils disposent d’un approvisionnement continu en engrais naturel : le fumier! Les vaches laitières fournissent bien entendu le lait nutritif et délicieux dont vous raffolez, mais elles contribuent également à la croissance des cultures! Certains producteurs compostent le fumier en y ajoutant de la paille ou du foin pour faciliter la décomposition et réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Cows grazing in field

Aider la nature à conserver son équilibre 

Dans votre jardin à la maison, vous utilisez probablement des astuces pour garder votre sol et vos plantes en bonne santé. Par exemple, déplacer les plants de tomates d’année en année pour éviter les maladies ou étendre du paillis autour des plants de fraises pour conserver l’humidité et réduire la présence de mauvaises herbes.

Ces pratiques, les producteurs laitiers les utilisent également, mais à une échelle beaucoup plus grande. Ils assurent une rotation de leurs cultures. Les producteurs plantent aussi des cultures de couverture, qui gardent le sol couvert et améliorent la santé de la couche arable en augmentant la fertilité et l’humidité, tout en luttant contre les parasites et les mauvaises herbes. La luzerne est particulièrement utile dans un système de rotation des cultures. Tout d’abord, les vaches adorent la grignoter. De plus, la luzerne fixe son propre azote (tout comme les haricots verts et autres légumineuses du jardin), contribuant ainsi à la santé à long terme du sol.

La rotation des pâturages s’ajoute aux autres approches qui ont fait leurs preuves. Les vaches passent périodiquement d’un pâturage à l’autre, ce qui garantit que l’herbe est broutée de manière uniforme et qu’elle a la possibilité de repousser. La rotation favorise aussi la capture du carbone, car l’herbe emmagasine le carbone présent dans l’air pendant qu’elle repousse. On peut faire une analogie avec la cueillette de basilic dans votre jardin. En sélectionnant les grandes feuilles du bas, on permet aux petites feuilles du haut de pousser et à la plante de demeurer saine. 

Gardening on a balcony

La biodiversité, un legs aux générations futures 

Un jardin varié, ainsi que des aménagements de plantes vivaces, sont d’excellents moyens de préserver la santé du sol à la maison. Vous pouvez rehausser la fertilité et la santé de votre sol en suivant un plan de jardinage axé sur la biodiversité qui introduit des plantes, des arbustes et des arbres indigènes. Cet environnement est propice à un grand nombre d’espèces vivantes, créant ainsi un écosystème sain pour votre jardin. 

Les producteurs laitiers agissent résolument pour préserver la biodiversité en assurant la conservation des prairies, en plantant des arbres et des arbustes, en restaurant les terres humides et en optant pour des espèces vivaces. 

Solar panels on a dairy farm

Les avantages de l'énergie renouvelable  

Une autre façon pour les producteurs laitiers canadiens de mener la charge pour un avenir durable est de mettre en œuvre des technologies d'énergie renouvelable partout où cela est possible - comme beaucoup de gens le font à la maison. 

Comme la plupart des fermes laitières disposent d'une source de fumier, elles sont bien placées pour tirer parti des biodigesteurs qui le transforment en énergie

L'utilisation de biodigesteurs dans une ferme est similaire à la façon dont vous compostez vos déchets alimentaires à la maison - créant votre propre engrais. Mais saviez-vous que les biodigesteurs à la ferme créent aussi de l'énergie ? Assez pour alimenter des communautés entières ! 

Pour réduire encore plus la consommation d'énergie et augmenter leur contribution au réseau électrique, de nombreuses fermes laitières canadiennes peuvent installer de grands panneaux solaires sur les granges et autres bâtiments. À l'instar des panneaux solaires que vous pouvez installer sur votre maison, l'investissement dans les panneaux solaires d'une ferme permet de réduire les coûts énergétiques - et de diminuer leur empreinte carbone.

Certaines fermes situées dans des régions où le vent est suffisamment fort ont installé des éoliennes pour alimenter leurs activités. Même si vous n'avez peut-être pas la place d'en installer une chez vous, les nombreuses éoliennes installées dans les fermes laitières canadiennes contribuent à accélérer les progrès globaux de notre pays vers des émissions nettes nulles d'ici 2050

Tracer un avenir durable pour notre planète, c’est à la portée de chacune et chacun d’entre nous. Les producteurs laitiers canadiens conçoivent des solutions pour réduire leur empreinte carbone. N’hésitez pas à vous inspirer de leurs approches de développement durable pour réduire la quantité de déchets que vous produisez, adopter un mode de vie plus écologique et donner votre propre coup de main à l’environnement. 

Plus sur le même sujet